Parcours loisirs, tourisme et développement territorial

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
UFR Lettres, langues, sciences humaines, sport
Vous êtes ici :

Parcours loisirs, tourisme et développement territorial

Présentation

Objectifs

Le projet pédagogique de cette nouvelle formation entend donc contribuer par la formation de futurs professionnels et l’accompagnement d’acteurs publics comme privés, partenaires du master, au développement d’une économie touristique durable et mieux distribuée au niveau national

Les principaux objectifs de la formation sont les suivants :

1. Favoriser l’émergence de nouvelles destinations de dimension internationale en lien avec les filières d’excellence des territoires

2. Participer à la montée en compétences des professionnels du tourisme en stimulant la diversification des offres, des stratégies et des outils touristiques exploités tant  par les acteurs publics que par les entreprises, dans les domaines les plus structurants

3. Privilégier l’innovation dans tous les secteurs de la formation afin d’optimiser l’attractivité et la durabilité touristique

Savoir-faire et compétences

Les titulaires de la spécialité LTDT sont capables :

•De réaliser un diagnostic territorial, afin de définir des orientations stratégiques pertinentes et de conduire un projet de développement touristique adapté.

•De faire une étude d’opportunité et de faisabilité d’un projet touristique afin d’aider à la prise de décision des acteurs concernés.

•De concevoir un plan d’actions, d’élaborer un tableau de bord de suivi des opérations et construire un budget approprié afin d’opérationnaliser un projet de développement touristique.

•D’appliquer les contenus des normes juridiques et les règlements particuliers en vigueur dans le domaine touristique afin d’insérer les activités de loisir dans le développement territorial.

•De mettre en oeuvre les principes de la planification spatiale et de la prospective afin de gérer et exploiter des équipements et événement touristiques.

•De faire preuve d’un esprit innovant afin de contribuer à la création ou de requalifier des projets d’aménagements ou de services touristiques.

•De coordonner et faire travailler ensemble les différents acteurs concernés afin de créer les synergies nécessaires au développement touristique d’un territoire.

•De mener une recherche d’informations et utiliser ses réseaux, mais aussi monter un observatoire de fréquentation, un observatoire économique du tourisme et un tableau de bord de gestion de station touristique afin de maîtriser la veille marketing touristique du territoire.

•De savoir communiquer dans une langue étrangère.

Informations supplémentaires

TIC-TICE, pédagogie numérique

La formation utilise largement la plateforme Webcampus pour :

•Diffuser des supports de cours

•Générer de l’échange entre les étudiants et les enseignants et le partage de documents dans le cadre des projets tutorés notamment

•Diffuser des annonces de conférences ou d’événement

•Diffuser des annonces de stages et d’emplois

Valorisation de la démarche qualité

Le Conseil de perfectionnement est composé de 20 membres. Il se réunit une fois par an en fin d’année.

Une commission paritaire est organisée chaque fin de semestre, pour discuter avec les représentants des étudiants de chaque année, réunis en même temps, sur les problèmes rencontrés durant le semestre écoulé. Elle est composée de 2 étudiants élus de M1, 2 étudiants élus de M2, des deux responsables d’année et de la secrétaire du master.

Programme

Contenu de la formation

La formation est organisée sous la forme de blocs d’enseignements complémentaires soit obligatoires (management du tourisme et promotion destination, savoir-faire méthodologiques, faire savoir/communication, stages, TEP et PFE…), soit optionnels (le tourisme éclairé par les sciences sociales).

Ces blocs sont également soit à « coloration recherche », soit à « coloration dite  professionnelle » pour permettre à l’étudiant de préparer son entrée dans le monde du travail en fonction de son projet.

Une forte complémentarité est en outre organisée avec deux autres masters (DAST et Sociologie). Les grandes thématiques concernant les savoirs théoriques d’appui du tourisme en lien avec les sciences sociales (tourisme et société, tourisme et politique, tourisme et économie…) se trouvent dans le bloc optionnel associées à des UE mutualisées avec le Master DAST (Aménagement et développement local et Politiques environnementales ) et le master sociologie (La ville numérique, Réseaux, temporalités et mobilité).

L’idée est que l’étudiant puisse orienter sa formation vers la thématique qu’il souhaite privilégier.

Cinq principes guident l’organisation générale :

1.  L’articulation entre le M1 et le M2 a été pensée afin de favoriser l’apprentissage des savoirs, savoirs faire et faire savoir dans une continuité pédagogique qui se veut complémentaire.

Le Master 1 privilégie l’apprentissage des bases scientifiques, méthodologiques et managériales grâce à un volume d’enseignement important (100h pour les connaissances théoriques, 80h pour les savoir-faire méthodologique, atelier d’ingénierie compris et 80h pour le management des destinations touristiques. Un stage de 3 mois dans une organisation professionnelle et donnant lieu à la soutenance d’un TEP est également prévu. Tout en poursuivant l’acquisition de compétences théoriques et méthodologiques, le Master 2 privilégie un travail de production, de communication et de créativité. Le total des UE faire savoir/communication est égal à 160h par exemple (contre 80h en M1). L’investissement productif et créatif de l’étudiant est aussi plus important (au niveau de l’atelier d’ingénierie touristique mais aussi durant les 5 mois de stage et la réalisation d’un PFE ou mémoire de recherche).

Ces stages sont réalisés en entreprise, association ou collectivité territoriale ou dans un laboratoire de recherche si le projet de l’étudiant est de faire une thèse. Les relations avec le monde extérieur sont ainsi plus fortes (réseaux, rencontres, RDV Innovation Touristique…).

2. Une orientation plus « économique et managériale

3. L’ouverture à l’international est renforcée

4. Un accent particulier est mis sur le E-tourisme

5. Une place plus importante est faite à la recherche

De nombreux  représentants du monde socioprofessionnel interviennent dans une formation qui reste largement marquée par son héritage et sa vocation professionnels (OT, CT, TO, Prestataires, Banque du Tourisme, Consultants…)

1060 heures d’enseignement présentiel sur les deux années (520h en M1 et 540h en M2) + les stages.

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

http://geographie-amenagement.univ-pau.fr/live/master-geosuppr/ltdt#

 

Stages

Offres de stages

http://geographie-amenagement.univ-pau.fr/live/offres-emplois

Admission

Condition d'accès

Etudiants en formation initiale

Pour postuler à cette spécialité, vous devez télécharger et compléter

la demande d'admission 2016/2017  et

la fiche d'évaluation (uniquement pour les étudiants hors UPPA, inscrits en Licence ou en Master en 2015/2016)

Ces documents sont à retourner pour le lundi 6 juin 2016 au secrétariat du Master Tourisme, à l'adresse ci-dessous :

UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines
Département de Géographie et Aménagement
Secrétariat des Masters Tourisme et DAST , M.C.  Luzé
BP 1160
64013 PAU Cedex

Etudiants en reprise d'études

doivent  prendre contact avec le service de la Formation Continue de l'UPPA http://forco.univ-pau.fr/live/

 

Etudiants étrangers (hors programme d'échange)

Les étudiants internationaux hors programme d'échange qui souhaitent postuler au Master LTDT doivent se conformer à la procédure d'inscription en vigueur les concernant :

Pré-requis nécessaires

Le Master s’adresse principalement aux étudiants titulaires d’une Licence de géographie – aménagement ou de sociologie mais aussi sciences économiques, sciences politiques, sciences de gestion, droit, AES, LEA,…

 

Et après

Poursuite d'études

Doctorat

Poursuite d'études à l'étranger

Ouverture internationale, mobilités, doubles diplômes

Le master LTDT bénéficie d’une convention de double diplôme avec l’université de Saragosse et d’accords d’échanges bi-latéraux avec les universités du Québec à Trois Rivières (Canada) et du Masai-Mara (Kenya).

Insertion professionnelle

Métiers, secteur d'activités :

Le master LTDT entend ainsi former des cadres responsables de projet de développement touristique dans les territoires, sachant éclairer la complexité des enjeux et maîtriser les démarches, les méthodes et les moyens de communication pour engager des projets innovants.

Les débouchés professionnels sont nombreux. Il est possible de citer les métiers suivants:

chefs de projets en développement touristique local,

directeurs du tourisme dans des collectivités locales et organismes professionnels,

directeurs de stations et d’équipements touristiques, directeurs de services événementiels ou d’événements,

chargés de mission tourisme dans différents types d’organisations,

directeurs d’hébergements touristiques,

consultants,

entrepreneurs touristiques,

webmanagers…

•Responsables de l’exploitation d’équipements de tourisme et de loisirs

Résultats des enquêtes sur le devenir des diplômés

http://ode.univ-pau.fr/live/Insertion_professionnelle/Bac_5_-_Masters#SSH Loisirs, tourisme et développement territorial

Témoignages d'anciens, éléments de promotion de la formation

http://geographie-amenagement.univ-pau.f/live/50metiers50temoignages

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Pau

Contact(s) administratif(s)

Luzé Marie-Christine

UFR Lettres, langues, sciences humaines et sports
Avenue du Doyen Poplawski
64013 PAU Université Cedex
Tél : +33 559407320

Email : marie-christine.luze @ univ-pau.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 120

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

Effectif 0

Stage Obligatoire (5 mois)