Claire

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
UFR Lettres, langues, sciences humaines, sport
PDF

Licence LLCE anglais : ClaireAssistante commerciale, Nottingham (Angleterre)

" … Je parle tous les jours avec des personnes dans le monde entier… "

Passionnée d’anglais, Claire a choisi de suivre la licence LLCE Anglais classique, formation au cours de laquelle elle a eu l’opportunité de participer à un échange Erasmus à Nottingham. "Après ma licence, je suis rentrée en France pendant quelques mois. J’ai trouvé un emploi comme télé opératrice dans un Call Center."

À la suite de cette première expérience professionnelle, Claire a décidé de "tenter sa chance" en Angleterre. "Je suis repartie dans la même ville où j’avais étudié. J’ai d’abord trouvé un emploi comme serveuse. Cela m’a permis d’améliorer considérablement mon anglais et d’obtenir une référence à mettre sur mon CV." Ensuite, elle a trouvé un emploi pour Speedo International en tant qu’"Assistante Manager comptes clefs". "Je m’occupais de Décathlon et tous mes contacts étaient en France."

Depuis, Claire est "Customer Service Coordinator comptes clefs et export", principalement pour les régions du nord de l’Europe, de l’Afrique, l’Asie, le Moyen Orient et les USA. "Mon emploi est celui d’une assistante commerciale : suivi des clients, passage des commandes, gestion des plaintes, facturations, prévisions des ventes, export, réapprovisionnement, gestion du stock, gestion des prix, etc. Mon rôle consiste aussi à faire l’intermédiaire entre les clients et tous les départements de ma compagnie."

Polyvalence, dynamisme, organisation et autonomie sont les compétences clés de son métier. Ce qui lui plaît le plus c’est la communication ! "Je parle tous les jours avec des personnes dans le monde entier. Mon emploi est diversifié. Les jours ne sont jamais les mêmes."

Sa licence lui a été bénéfique. "Elle m’a été utile pour l’anglais et pour le niveau bac +3 car le profil de l’offre exigeait une licence." Et Claire souligne que l’Angleterre est différente de la France en ce qui concerne les recrutements. "Je n’ai pas suivi de formation scolaire pour mes emplois ; je me suis formée et ai été formée "sur le tas". C’est pour cela que la polyvalence et l’autonomie sont très importantes pour exercer n’importe quel travail."

Avec le recul, son métier ne correspond pas à ses attentes de l’époque mais elle est totalement satisfaite. "Je me voyais prof ; mais je n’ai aucun regret car j’adore mon métier. Il me correspond."