Véronique

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
UFR Lettres, langues, sciences humaines, sport
PDF

Licence LLCE anglais : VéroniqueProfesseur de français et chef de département de langues, Angleterre

 

"J'aime plus particulièrement remettre en question les idées reçues des élèves sur notre langue"


Passionnée et attirée par la langue et la culture anglaise, Véronique a choisi de suivre la filière LLCE Anglais. "Après une année d'hypokhâgne, j'ai voulu me consacrer uniquement à un apprentissage approfondi de la langue et me suis épanouie dans cette filière dont j'ai apprécié chaque cours et matière ainsi que le professionnalisme et la disponibilité des enseignants."

Cette formation lui a beaucoup plu ! "Elle a confirmé mon intérêt pour la langue à travers l'apprentissage de la linguistique et l'approfondissement d'œuvres littéraires et historiques. J'ai aussi découvert des pans de la culture anglo-saxonne." Après sa licence, Véronique est partie 1 an à l'université de Portsmouth où elle s’est immergée dans la vie étudiante anglaise, en obtenant un BA en littérature anglaise tout en travaillant sur son mémoire de master. "Cette expérience a été si enrichissante que j'ai posé ma candidature pour un poste d'assistante et suis reconnaissante à l'UPPA et ses professeurs de m'avoir donné l'opportunité d'enseigner pendant 2 ans à Eastbourne College." Une fois ses études terminées avec l'obtention de son CAPES, elle est restée en Angleterre où sa carrière a évolué rapidement.

Aujourd’hui, elle est "Head of Modern Languages" (chef de département de langues + professeur de français) dans un collège/lycée privé en Angleterre. "J'ai à ma charge le département de langues (espagnol, allemand et français) et, en plus d'enseigner le français à mes 7 classes de la sixième à la terminale, je m'occupe des programmes, examens et de l'administration de la section de langue. Je suis responsable de sept enseignants et sers de relai entre eux et la direction de l'établissement."

Véronique apprécie le contact avec les élèves. "Le temps de présence dans l'établissement est bien plus important qu'en France et j'ai développé un rapport privilégié avec les élèves qui savent aussi reconnaître et apprécier cet investissement." Par ailleurs, elle apprécie enseigner le français. "J'aime plus particulièrement remettre en question les idées reçues des élèves sur notre langue et culture, et leur donner une vision différente du français au travers de biais diversifiés (chansons, films, télévision, voyages)".

En contrepartie, Véronique ne compte pas ses heures. "Les heures supplémentaires n'existent pas et la pression des résultats aux examens est très forte et le sera encore plus maintenant que je suis en charge du département." Les préparations et corrections sont aussi très prenantes : "nous devons corriger copies, tests et cahiers d'exercices et de leçons chaque semaine." Enfin, en tant que chef de département Véronique doit apprendre à s'imposer. "Être chef de professeurs qui, pour certains, ont 30 ans de carrière derrière eux ne va pas de soi et s'apprend sur le terrain."

Véronique conseille de profiter de l'opportunité qui est donnée en licence d’Anglais de partir étudier ou enseigner à l'étranger. "Cela reste des expériences uniques et inoubliables et il est important de connaître la culture et d'autres facettes de la langue que l'on ne découvre qu'en vivant dans le pays.