Les métiers de l'archéologie

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
UFR Lettres, langues, sciences humaines, sport

Histoire de l'art

Secrétariat histoire de l'art et archéologie

Lundi, mardi, mercredi, jeudi : 9h30-12h 13h30-16h30 et le vendredi 9h30-12h 13h30-15h30

secretariat.art@univ-pau.fr (secretariat.art @ univ-pau.fr)

Tél : 05-59-40-73-38

 

Secrétariat Master

Lundi, mardi, jeudi 9h-11h30 14h-16h30

mastercas@univ-pau.fr (mastercas @ univ-pau.fr)

Tél : 05-59-40-77-90

PDF
Vous êtes ici :

Les métiers de l'archéologie

En 1974, ils étaient 374 archéologues, aujourd’hui 3000. On est passé d’une « archéologie d’élites » à une archéologie de proximité concernant le territoire sur lequel on vit.
L’archéologie amène à travailler sur des sites ouverts au public, en laboratoire, à l'université, dans les musées et sur le terrain.

 

Les métiers de l'archéologie accessibles par concours

Les collectivités territoriales sont en plein développement (département, communautés d’agglomération et villes) et recrutent en archéologie.

Le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) organise les concours de conservateurs territoriaux du patrimoine et d’attachés territoriaux de conservation du patrimoine et d’assistants en spécialité archéologie .
Toutes les informations sur les métiers et les modalités des concours se trouvent sur le site internet du CNFPT dans la rubrique concours dans la filière culturelle :
http://www.cnfpt.fr/fr/concours/contenu.php?id=166&f=C

 

Les concours de conservateurs territoriaux du patrimoine et d’attachés territoriaux de conservation du patrimoine et d’assistants proposent une spécialité archéologie.

Les autres concours sont transférés aux centres départementaux de gestion (CDG) ou aux collectivités locales. Les informations concernant ces concours ou examens (calendrier, conditions d'accès, diplômes, ...), sont à rechercher auprès du Centre de Gestion départemental dont vous dépendez. Pour une information directe sur internet, deux sites à vocation nationale peuvent être consultés :

http://www.fncdg.com/fncdg/htm/accueil/index.asp
http://www.cig929394.fr/accueil/CdG2.php?referer=centresdegestion.org


Sont également proposés par les collectivités territoriales des contrats d’une durée de 3 ans pour les candidats de niveau Licence et des contrats d’un an pour les candidats de niveau baccalauréat.
Au niveau régional ou départemental, les musées de site archéologique recrutent de plus en plus de personnel en vue de l’accueil pédagogique.

 

Les métiers de l'archéologie dans les entreprises privées

L’essentiel des fouilles françaises sont réalisées par l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives), le plus grand établissement archéologique du monde. L’INRAP propose des CDD (contrats à durée déterminée) et des CDI (contrats à durée indéterminée) :

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/L_INRAP/Offres_d_emploi/p-2645-Offres_d_emploi.htm
Le recrutement se fait sous la forme de dossiers et d’entretiens.

Pour les entreprises du secteur privé, qui sont en plein essor, les recrutements se font sur dossier et audition. Ces entreprises recrutent CDI et un volant constant de CDD. Beaucoup d’archéologues passent d’une entreprise à l’autre en fonction des contrats) avant de se stabiliser.

 

Ces entreprises recrutent sur différents profils des CDD et des CDI  :

  • Des techniciens de fouilles, personne apte à fouiller, réaliser des relevés et enregistrer des données.
  • Des responsables de secteurs, qui sont aptes à diriger un secteur de fouille, des responsables de chantiers, qui peuvent diriger toute une fouille. Cela demande une importante expérience comme technicien et des capacités à encadrer et diriger une équipe.

 

Des profils plus spécialisés sont aussi recherchés en CDI ou sous forme de prestation extérieure. Ceci demande parfois des compléments d'études afin d'acquérir des compétences particulières : 

  • Des topographes, chargés d'effectuer des relevés en 3D (au téodolithe) des structures mis au jour.
  • Des spécialistes de la DAO (dessin assisté par ordinateur), de la PAO (publication assisté par ordinateur) dans le but de réaliser les rapports de fouille.
  • Des spécialistes du mobilier. Ces personnes sont souvent spéalistes sur un type de matière, soit la céramique, les métaux, l'os, le verre, le bois et même le textile ou le cuir... Ils sont chargé durant le post fouille de l'étude des artefacts (dessin, typologie, datation, approche sociale)
  • Des anthropologues qui étudient les restes humains. Cela nécessite une formation supplémentaire en anatomie.
  • Des archéozoologues et des malacologues qui étudient la faune et les coquillages. Cela nécessite des connaisances supplémentaires en anatomie.
  • Des spécialistes du paléoenvironnement (qui étudient l'environnement et la constitution des paysages) tels que des palynologues (étude des pollens), des carpologues (étude des graines), des anthracologues (étude des charbons de bois), des géomorphologues (analyse des paysages et de la sédimentation)
  • Des spécialistes de la datation, comme les dendrochronologues (datation des bois à partir des cernes de croissance)

 Les restaurateurs d'objets archéologiques, comme ceux d'objets d'art peuvent avoir de solides connaissances en archélogie (voir rubrique métiers d'art).

 

Site regroupant les dernières annonces en matière d'archéologie en France : http://www.archeojob.canalblog.com/
Liste des entreprises agrées par le ministère de la culture à effectuer des fouilles préventives en France : http://www.culture.gouv.fr/culture/dp/archeo/dosth_actu.html

 

Pour l'Aquitaine, cela concerne surtout les entreprises suivantes :  

IKER Archéologie
Maison Errekladia
64780 Saint-Martin-d'Arrossa
Tel/fax : 05 59 37 93 56
contact@iker-archeologie.com
http://www.archeosphere.com

 

SARL Archéosphère
351, cours de la Libération
Domaine du Haut Carré, Bât. C5
33405 TALENCE Cedex
Tel : 05 40 00 34 36
Fax : 05 40 00 34 44
contact@archeosphere.com
 

SARL Eveha
Etude et valorisation archéologiques
24, avenue des Bénédictins
87000 Limoges
Tél. : 05 55 10 98 72
bureau@eveha
www.eveha.fr

 

SARL HADES
Bureau d’investigations archéologiques
9 rue Vidailhan
31110 Balma
Tél. : 05 61 00 49 85
Hades-labeges@wanadoo.fr
http://www.hades-archeologie.com/

 

SARL Archéodunum
Antenne Midi-Pyrénées-Aquitaine
Tél. : 06 87 48 43 03
www.archeodunum.ch
 

SARL Paléotime
272 rue du Lycée Polonais
38250 Villard-de-Lans
www.paleotime.fr
contact@paleotime.fr