Clément G.

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
UFR Lettres, langues, sciences humaines, sport

Histoire de l'art

Secrétariat histoire de l'art et archéologie

Lundi, mardi, mercredi, jeudi : 9h30-12h 13h30-16h30 et le vendredi 9h30-12h 13h30-15h30

secretariat.art@univ-pau.fr (secretariat.art @ univ-pau.fr)

Tél : 05-59-40-73-38

 

Secrétariat Master

Lundi, mardi, jeudi 9h-11h30 14h-16h30

mastercas@univ-pau.fr (mastercas @ univ-pau.fr)

Tél : 05-59-40-77-90

PDF

Histoire de l'art : Clément G.

Emploi :

Archéologue - topographe

 

Quel a été votre parcours après la licence histoire de l’art et archéologie ?

 

"Quelques mois après avoir soutenu le Master, j’ai eu la chance qu’un poste concernant ma spécialisation (topographie en archéologie) s’ouvre au Conseil général de la Charente-Maritime. J’y ai postulé et ai été retenu. Cela fait bientôt six ans. "

 

Pouvez-vous décrire les principales missions que vous exercez  dans le cadre de votre emploi actuel ?

 

"Je gère le relevé des vestiges mis au jour par mon service d’archéologie, leur restitution en plan et une partie de la mise en forme des illustrations en vue de leur publication (rapports, articles, présentations au public). Je suis également intégré dans les différentes activités des responsables d’opération (expositions, catalogues, programmes de recherche,…). Enfin, en cas de besoin, je participe aux chantiers en tant que technicien de fouille. "

 

En quoi la formation d’histoire de l’art vous a-t-elle été utile pour accéder à cette fonction et aujourd'hui l'exercer ?

 

"Plus que la formation en elle-même, c’est à la fois la taille modeste du labo d’archéologie et sa vivacité qui, à mon avis, m’ont été bénéfiques. J’ai pu ainsi avoir accès à la station totale acquise par le Groupe de recherche archéologique sans concurrence estudiantine et multiplier les relevés sur la plupart des chantiers des enseignants et des étudiants en archéologie. "

 

Quelles compétences utiles à l'exercice de votre profession, avez-vous acquises au cours de la formation histoire de l’art et archéologie ?

 

"Assurément, ma formation universitaire m’a permis d’acquérir les compétences techniques (matériel et logiciel) nécessaires à l’exercice de ma profession. J’y ai également aiguisé l’analyse et la réflexion. Maintenant, tout n’est pas offert sur un plateau par l’Université et beaucoup s’acquière par soi-même. "

 

En quoi estimez-vous que vos études au département d’histoire de l’art ont contribué à la réussite de votre cursus universitaire et à la  construction de votre projet professionnel ?

 

"Au risque de me répéter, c’est surtout dans la construction d’un projet professionnel que l’Université m’a été utile (accès à une station totale, à de nombreux chantiers, aux outils informatiques nécessaires, début de création d’un réseau). J’ai été embauché grâce à mon « cursus » qui a été plutôt le moyen d’acquérir les compétences précédemment citées. "

 

Quels souvenirs gardez-vous de vos études au département d’Histoire de l’art à l'UPPA ?

 

"Le souvenir d’un petit groupe d’étudiants, passionnés par le même domaine, volontaires, solidaires… et actifs ! "