Tatiana

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
UFR Lettres, langues, sciences humaines, sport

Contacts Lettres

UFR LLSH - dép. Lettres Classiques et Modernes

Av. du Doyen Poplawski BP 1160

64013 PAU Université Cedex

 

HORAIRES

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 15h30

lettres.modernes-classiques@univ-pau.fr (lettres.modernes-classiques @ univ-pau.fr)

 

Tél : 05 59 40 73 17

Fax : 05 59 40 79 50

PDF
Vous êtes ici :

Lettres modernes : Tatiana

 

Avant de fermer la porte sur ma vie d'étudiante, il est temps de faire un petit bilan de mon passage à l'UPPA.

À la fin du lycée à Pau, deux choix s'offraient à moi : les classes préparatoires et l'université. À une formation pluridisciplinaire, j'ai préféré la voie de la fac, mon emploi du temps serait dédié spécifiquement aux Lettres.

Tout au long de ma Licence, j'ai découvert une autre façon d'appréhender et d'étudier la littérature. Par exemple, la littérature comparée m'a permis de confronter des cultures et des styles différents. C'est ainsi que j'ai découvert Ian  Mac Ewan, dont l'œuvre est très intéressante et riche de sens. La littérature francophone, objet d'étude récurrent en licence, ouvre l'esprit et alimente une réflexion littéraire placé sous le thème de la diversité et de l'originalité. De plus, de nombreuses options permettent de personnaliser le parcours universitaire : « l'écriture du Cinéma » ou bien encore « la littérature d'aujourd'hui » ont satisfait mes goûts et ma curiosité, et ont permis d'échanger des idées de lectures. Le latin, qui est une étape obligatoire dans le parcours des Lettres modernes, est une aventure particulière à Pau. Cette langue ancienne est étudiée de façon ludique. Sans cesse renouvelée, cette méthode permet d'acquérir progressivement les règles de la grammaire latine afin d'atteindre un bon niveau (en version mais aussi en thème) indispensable aux concours. Elle permet également un travail de groupe riche et formateur.

La faculté est échange, à travers la constitution même des structures qui permet de choisir des options en département de Géographie, de Sciences Humaines, de langues (vous pouvez apprendre le russe!).

Par ailleurs, de nombreux étudiants étrangers sont présents à nos côtés, favorisant les échanges et donnant lieu à de belles rencontres. La bibliothèque universitaire est un lieu de travail incontournable, les prêts entre bibliothèques permettent de consulter un grand nombre d'ouvrages. Tout au long de l'année, des écrivains se rendent à l'université, nous faisant part de leur parcours, de leur expérience d'auteur mais aussi de leur sentiments sur des sujets d'actualité, sur le devenir des universités. Leur parole est précieuse et permet l'approfondissement de l'étude de leur œuvre, celle de Pascal Quignard entre autres.

Après la licence, mon but était de préparer le CAPES. Les concours de Lettres ont pour règle d'acquérir une culture littéraire aboutie. L'histoire littéraire est abordée en Licence à travers l'étude d'œuvres notables, siècle par siècle. L'option « Textes fondamentaux » permet de s'approprier les œuvres piliers de notre culture. Puis les modules de linguistique en Licence sont d'une grande aide lorsqu'il s'agit de revoir la grammaire en vue des préparations de concours. L'année de concours est marquée par un travail intensif permis par l'investissement de nombreux professeurs, nous permettant de s'exercer à l'occasion des concours blancs et des entraînements oraux. Les concours apparaissent donc comme un aboutissement, mais ils ne constituent pas une fin unique des études de lettres; c'est ainsi que des étudiants que j'ai côtoyés pendant ces années se sont dirigés vers le journalisme ou les métiers d'édition.

C'est ainsi que mon parcours universitaire se termine, le CAPES me permettant d'entrer dans le monde du travail. La faculté de Lettres est enrichissante au niveau intellectuel, la liberté étudiante permet de lire de façon accrue en marge des études et permet également de profiter de tous les autres services qu'offre la faculté quant au divertissement : possibilité de cours de danse, d'escalade...Puis les différents concerts produits à la salle de spectacle de l'université, la Centrifugeuse...

Autant de moments à consommer sans modération !